Donner. Inclure. Démontrer.

POURQUOI NOUS Soutiennent-ILS ?

Pour donner une chance aux jeunes et moins jeunes de Suisse romande qui cherchent un métier passionnant, rigoureux et créatif, afin de donner un nouveau souffle à leur carrière professionnelle.

Pour trouver les talents qui leur manquent dans le digital et qui feront la différence pour accompagner les transformations en cours, grâce à nos différents événements réservés aux partenaires.

Pour dépoussiérer les habitudes internes ou externes, en participant de manière active aux différentes actions innovantes que nous réalisons avec nos partenaires.

COMMENT REJOINDRE LE CLUB ?

Nous sommes une association à but non lucratif, reconnue d’utilité publique par le canton de Vaud où nous avons notre siège, et nous vivons de dons. Tous vos dons sont les bienvenues si vous souhaitez nous permettre d’offrir une formation de qualité internationale et gratuite à plus de 150 nouvelles personnes chaque année en Suisse romande.

Pour devenir partenaire et ainsi participer activement à la vie de notre campus, notamment aux échanges avec les étudiant.e.s, aux projets spéciaux, à l’amélioration de notre école, il faudra vous engager à faire un don minimum de 20’000.- CHF par année sur plusieurs années. Mais il n’y a pas de plafond, car tout soutien va directement bénéficier à nos étudiant.e.s. Plus que de l’argent, c’est aussi la proximité avec nos partenaires qui assurera aux étudiant.e.s que la formation est régulièrement adaptée aux attentes du marché.

Vous voulez en savoir plus ? Contactez-nous sur info@42lausanne.ch

Christoph Aeschlimann, Swisscom
Christoph Aeschlimann
CEO, Swisscom

Toute la Suisse manque cruellement d’informaticiens et notamment de développeurs. Nous sommes heureux de soutenir la formation de talents en informatique en Suisse Romande.

Pierre Grydbeck
CEO, Open Web Technology

Notre économie a besoin de jeunes gens passionnés par le métier de développement de logiciels. Le système de formation actuel en Suisse, qui est excellent et qui vise à former en priorité des entrepreneurs, sera complété intelligemment par l’école 42 Lausanne.

Pascal Meyer, QoQa
Pascal Meyer
Loutre en chef, QoQa

Chez QoQa, on a besoin de nouvelles énergies régulièrement, pour déplacer les cadres et proposer des solutions innovantes au quotidien. L’Ecole 42 Lausanne forme à la créativité, à l’intelligence collective et au droit à l’erreur, c’est pourquoi nous partageons un ADN commun. Et aller secouer un peu ce monde-là est un pari un peu fou, comme on les aime ! 

Marc Oehler
CEO, Infomaniak

Nous avons besoin de développeurs et d’ingénieurs système pour accélérer le développement de nos technologies indépendantes et nous sommes déjà depuis plusieurs années en partenariat avec différentes hautes écoles suisses. Nous avons déjà une excellente expérience avec des employés formés à la première Ecole 42 et cela a renforcé notre confiance dans la capacité du campus 42 Lausanne de former des profils complémentaires aux hautes écoles, avec un cursus plus orienté vers la pratique.

Marc Oehler, Infomaniak
Pascal Kiener
CEO, BCV

42 Lausanne, c’est non seulement une réponse aux besoins de l’économie, mais également une réponse aux attentes des jeunes et moins jeunes qui cherchent de nouvelles voies de formation ou qui ne se sentent pas à l’aise dans les cursus classiques. Il est important de leur offrir des solutions alternatives et c’est notamment pour cela que nous soutenons cette école.

Xavier Perrin
Chief Human Officer, Azqore SA

Investir dans l’éducation est un enjeu vital pour la société Azqore. Car c’est bien dans les écoles que se construit le monde de demain, dans lequel le progrès technologique sera un accélérateur puissant. Dans un monde toujours plus complexe et incertain, nous recherchons plus que des compétences techniques. Nous recherchons des personnalités capables de révéler leur potentiel dans un environnement en mutation perpétuelle. 42 s’affranchit des conventions en ouvrant ses portes sur des critères objectifs et développe l’agilité de ses talents par une approche pédagogique en rupture. Nous soutenons 42 Lausanne car nous croyons à la diversité comme source puissante de performance des organisations, dans un secteur qui pâtit notamment d’un déficit structurel de représentation des femmes.

Philippe Dürr, Romande Energie
Philippe Durr
Partnership & Alliance Officer, Romande Énergie

Le virage de la data implique le développement de talents proposant des compétences nouvelles, issues de l’IT et plus précisément à même de répondre aux enjeux du Green IT, en particulier appliqué à notre domaine qu’est l’énergie. En soutenant cette école, Romande Energie confirme son ambition sociétale et économique et se fixe comme enjeu d’intégrer l’aspect environnemental dans la définition des besoins IT à venir et de manière plus globale, la transition énergétique

Leo Prado
Managing Director, Bechtle Suisse

Le manque croissant de spécialistes est un fait… et tous les projets de transformation digitale à venir combinés à l’évolution des nouvelles technologies ne vont rien arranger. En tant qu’acteur majeur du secteur IT, nous nous devons de jouer un rôle clé dans la formation des experts de demain. En complément des écoles traditionnelles ou la formation d’apprenti.e.s, nous recherchions des voies disruptives pour trouver nos futurs talents. Le concept unique, innovant et dynamique de l’Ecole 42 nous a immédiatement séduit et convaincu par son approche qui permettra de contribuer efficacement à former des futurs spécialistes IT extrêmement compétents, créatifs et dotés d’un esprit collaboratif correspondant pleinement à notre ADN. Nous nous réjouissons non seulement de les soutenir, mais également de contribuer activement à notre évolution commune en plongeant les yeux fermés dans la piscine de l’école 42 Lausanne. 

Leo Prado, Bechtle Suisse
Anthony Cohen-Dumani
Président, Fondation Vaudoise pour la Formation Bancaire

42 Lausanne représente un concept de formation disruptif qui doit inspirer le monde de la finance qui souffre aussi d’une pénurie de profils qualifiés. Nous souhaitons créer des synergies entre les actrices de la finance et de la Tech en Suisse romande grâce à cet événement annuel et aux rencontres régulières qui suivront. 

Christophe Reymond
Directeur, Centre Patronal

Tout en nous battant au quotidien pour soutenir l’économie dans la situation délicate actuelle, nous parions sur l’avenir du numérique en Suisse romande en soutenant un projet concret et complémentaire à notre écosystème académique d’excellente qualité.

Christophe Reymond, Centre Patronal
Philippe Miauton
Directeur, Chambre Vaudoise du Commerce et de l’Industrie

La pénurie d’informaticiens en Suisse et dans le canton prend des proportions inquiétantes. Plus largement, la pénurie de talents dans les métiers du digital est très concrète. Le modèle proposé par l’Ecole 42 Lausanne répond ainsi clairement à un besoin et mérite d’être soutenu, ce que la CVCI a décidé de faire via sa Fondation. Pour pallier le manque général de profils disponibles, il faut en effet se montrer créatif et multiplier les solutions. Les recettes ont pour nom éducation, promotion des matières MINT, valorisation de la formation professionnelle et collaboration. Dans le numérique, le petit millier d’élèves diplômés chaque année dans le Canton ne suffit clairement pas à répondre aux attentes du tissu économique. A cet égard, la collaboration entre l’économie, le politique, l’enseignement – public comme privé – et les partenaires de la formation s’avère fondamentale. 

Olivier Sandoz
Directeur Général adjoint, Fédération des Entreprises Romandes Genève

Genève a besoin de compétences digitales pour faire face à la demande. L’école 42 Lausanne démontre que l’initiative privée permet de répondre à des besoins sociétaux en offrant une formation à celles et ceux, tout horizons confondus, qui n’ont pas accès aux voies académiques. Nous espérons que les acteurs économiques soutiendront ce projet afin d’assurer son financement à long terme.

Philippe Buthey, Groupe Mutuel
Philippe Buthey
Directeur Technologie, Groupe Mutuel

En tant qu’entreprise responsable, nous souhaitons tout mettre en œuvre pour favoriser la formation, notamment dans l’informatique où le recrutement de personne qualifiées devient difficile avec l’accélération de la digitalisation dans tous les secteurs. Nous nous réjouissions de collaborer avec l’école 42 Lausanne et de soutenir cette démarche novatrice. 

Olivier Perrotey
Directeur, Groupe Sword Suisse

Les équipes Sword sont très heureuses de soutenir l’école 42 Lausanne, séduites par son dynamisme, son ouverture et l’approche ‘peer-to-peer learning’ promue au sein du réseau. Aider les organisations à réussir leurs transformations technologiques est au cœur de notre métier et de nos activités. Nous considérons donc l’arrivée de l’école 42 à Lausanne, avec ses étudiant.e.s et son staff passionné.e.s et engagé.e.s sur ce thème, comme une formidable chance pour nos entreprises et notre région.

Olivier Perrotey, Groupe Sword
Pietro Supino
Président et Éditeur de TX Group

Le développement technologique permet des bouleversements dans notre environnement qui remettent en cause nos activités traditionnelles. En même temps, la technologie nous offre des possibilités de surmonter ces défis et de nous développer au-delà. C’est pourquoi nous investissons dans la technologie et dans le savoir-faire technologique. Au-delà de nos propres besoins, nous voulons apporter une contribution au développement social et économique de la Suisse.

Luc Maurer
Managing Partner, Camptocamp

Camptocamp investit dans la formation de ses collaborateurs et dans la communauté Open Source. C’est cet état d’esprit que nous retrouvons au sein de l’école 42 Lausanne et qui explique ce partenariat qui relève plus du coup de cœur que de la tactique de recrutement. Nous avons un ADN commun et nous souhaitons soutenir la formation professionnalisante de qualité en Suisse. 

Luc Maurer, Camptocamp
Jean-Marc Fillistorf, Gammadia
Jean-Marc Fillistorf
Directeur, Tipee

Tipee doit faire face, comme de nombreux acteurs du numérique, à la difficulté de recruter des talents qui ont un esprit pratique, une forte motivation et une capacité de travailler sur différents sujets. C’est ce qui nous a attiré chez les étudiant.e.s de 42 Lausanne.

Michaela Borroz
Directrice RH, API

API et ses équipes se félicitent de soutenir l’école 42 Lausanne et de partager ses valeurs de diversité, de motivation et d’exigence. API contribue ainsi au développement de nouvelles compétences et à la promotion de l’excellence du système de formation de Suisse romande en permettant l’accès aux métiers du numérique à celles et ceux qui sont prêt.e.s à s’investir. Par cette association, nous apportons des réponses complémentaires et concrètes aux besoins des acteurs du numérique romand.

Michaela Borroz, API
Cédric Moret
CEO, Groupe ELCA

Le modèle unique de formation du programme 42 facilite l’épanouissement de vocations individuelles en ingénierie informatique. Il prépare également ses futurs ingénieurs à embrasser une dynamique collective qui préside à la bonne réalisation de tout projet informatique. L’adéquation entre le modèle 42 et les valeurs d’ELCA nous conduit ainsi à soutenir le dynamisme dont témoigne la Direction de 42 Lausanne.

Roland Sieber
Responsable RH, Rollomatic

Dans un secteur d’activité en perpétuelle évolution, nous nous devons d’être innovants pour satisfaire les nouveaux besoins de nos clients. Ce nouveau partenariat avec l’école 42 Lausanne constitue une opportunité d’élargir nos possibilités de recrutement et de découvrir une autre manière de former les professionnels et talents de demain 

Roland Sieber, Rollomatic
Christophe Miville
Directeur, Idéative Sàrl

La formation de développeurs avec une approche centrée sur la pratique, l’entraide et le test & learn correspond à la manière dont nous abordons les projets chez Idéative. Nous soutenons 42 Lausanne avec pour objectif principal de donner aux étudiants une perspective sur le monde de l’agence digitale. 

Eric Niederhauser
Directeur Général adjoint, Retraites Populaires

Le partenariat entre Retraites Populaires et Ecole 42 Lausanne démontre notre volonté de soutenir le développement de la formation dans le canton de Vaud dans un domaine d’activité qui présente des enjeux majeurs à venir. Cela permettra également de gagner en visibilité et d’élargir nos possibilités de recrutement en tant qu’employeur dans les métiers de l’informatique et du numérique. 

Rémy Tzaud
CEO, Softcom

Softcom a besoin de talents pour soutenir son développement et l’école 42 Lausanne offre une alternative intéressante pour celles et ceux qui n’ont pas accès aux autres de voies de formation professionnelle. C’est pourquoi nous avons décidé de soutenir cette initiative bienvenue alors que nous manquons de milliers d’informaticiens en Suisse.

Patrick Oltramare
Directeur Général, Swisscaution SA

En tant qu’assurance spécialisée dans le monde numérique, il nous paraît indispensable d’accompagner la transformation digitale qui s’opère et touche notre société dans son ensemble. Avec un enseignement favorisant une approche collaborative, l’école 42 Lausanne soutient la formation des talents de demain dans la technologie de l’information et contribue à l’innovation dans le domaine numérique en Suisse.

Cyril Theves, Protocol
Cyril Theves
Directeur, Protocol

Au-delà des grandes enseignes et des prestigieuses sociétés multinationales, notre Suisse c’est surtout des milliers de petites entreprises. Protocol travaille et partage la vie et les succès de ces PME. Toutes ces entreprises du quotidien qui ont besoin des talents, des compétences et de l’ingéniosité des élèves de l’école 42 Lausanne.

Grégoire Galland
CEO, Solmani SA

Solmani SA soutient Ecole 42 Lausanne car elle offre une éducation innovante et accessible à tous, sans distinction de genre, d’origine ou de parcours scolaire. Cette école prépare les étudiants aux défis de de demain en leur offrant les outils nécessaires pour devenir des acteurs clés de l’industrie technologique.

Teo Stocco, Smood
Teo Stocco
Chief Technology & Data Innovation Officer, Smood

Smood souhaite trouver l’équilibre entre le service aux utilisateurs et des conditions de travail correcte de nos livreurs. La transformation digitale change les règles, mais cela impacte concrètement les personnes. Le passage d’un monde à l’autre est compliqué et nous partageons avec 42 Lausanne le souhait de proposer des solutions pragmatiques aux personnes concernées.

Serge Depallens
Directeur général, ECA Vaud

La stratégie d’évolution digitale de l’ECA se matérialise par de nombreux projets déployés au sein de notre organisation.
Parmi plus de 100 métiers pratiqués, les métiers liés à l’informatique et au numérique prennent donc une part croissante.
L’école 42 contribue de manière créative et novatrice à la formation de talents aux compétences pointues.
Il nous a donc paru essentiel de soutenir ce modèle exemplaire de formation.